Trouvez la meilleure assurance auto en moins de 2 minutes
Economisez jusqu’à 40 % sur votre assurance auto
Comparez les assurances

Quiz du malus auto et sinistres

Tout jeune conducteur commence sa première année d’assuré avec un bonus-malus neutre (coefficient de 1). Chaque année ce coefficient est réévalué par votre assureur. Si vous n’êtes responsable d’aucun sinistre votre bonus augmentera et votre prime d’assurance sera réduite. A l’inverse, en cas d’accident responsable vous aurez un malus qui impactera négativement vos cotisations. Mais tous les sinistres ne sont pas sanctionnés par un malus. Selon vous quels sinistres ont une influence sur votre coefficient ?
Le saviez-vous ? Pour connaitre votre coefficient de bonus-malus, il suffit de regarder votre avis d’échéance. Vous pouvez également demander un relevé d’informations à votre assurance.

« J’ai été victime d’un accident non responsable avec un conducteur identifié »

PAS DE MALUS - Par principe, pour qu’il y ait malus, il faut qu’il y ait responsabilité. Si vous êtes victime d’un sinistre, cela n’aura aucune conséquence sur votre coefficient de bonus-malus. C’est le conducteur responsable qui recevra un malus.

« J’ai prêté ma voiture à un ami qui a eu un accident responsable »

MALUS - Si vous prêté votre véhicule à un ami et qu’il se rend responsable d’un accident, c’est vous qui subirez le malus, même si vous n’étiez pas au volant au moment du sinistre. En revanche si quelqu’un conduit votre voiture à votre insu (exception faite des personnes vivant dans le même foyer que vous), vous n’aurez pas de malus, c’est le conducteur responsable qui sera malussé.

« J’ai causé un accident »

MALUS - Que vous soyez entièrement responsable d’un accident ou en torts partagés (50/50), vous recevrez automatiquement un malus. En fonction de votre niveau de responsabilité votre coefficient sera multiplié par :
  • 1.25 si vous êtes seul responsable du sinistre
  • 1.125 si vous êtes partiellement responsable

« J’ai retrouvé ma voiture accidentée sur un parking alors que j’étais garé »

PAS DE MALUS - Si votre voiture a été endommagée (carrosserie rayée, rétroviseur arraché…) alors que vous étiez garé dans un emplacement prévu, il n’y aura pas d’impact sur votre bonus-malus.
MALUS - En revanche, si votre voiture en stationnement présentait un caractère gênant, c’est-à-dire qu’elle empêchait une bonne visibilité ou qu’elle entravait les manœuvres des autres conducteurs, la responsabilité pourra être partagée et vous serez malussé.

« J’ai provoqué un accident en voulant éviter un animal »

MALUS - Un animal a surgi et vous avez donné un coup de volant pour le contourner, malheureusement vous avez causé un accident. Vous serez tenu comme seul responsable et donc malussé car vous devez toujours rester maître de votre véhicule.

Bon à savoir : vous ne serez pas malussé dans le cas où la collision avec l’animal relève de la force majeure, autrement dit si l’accident était imprévisible et insurmontable ou irrésistible. C’est également le cas pour les catastrophes naturelles (tempête, neige, verglas, brouillard…)

« Ma voiture a été volée »

PAS DE MALUS - Que votre voiture ait été volée ou encore incendiée ou vandalisée, ce sinistre n’aura pas d’incidence sur votre bonus-malus. Mais pour être indemnisé, vous devrez avoir souscrit des garanties complémentaires.

« J’ai un impact sur mon pare-brise »

PAS DE MALUS - Si vous avez déclaré un sinistre suite à un impact sur votre pare-brise, votre assureur ne vous sanctionnera pas sur votre bonus-malus. Le bris de glace fait partie des exclusions du malus. Sachez tout de même que la couverture des éléments vitrés concernés peut varier d’une assurance à l’autre. En général, il s’agit du pare-brise, des vitres latérales, de la lunette arrière et des rétroviseurs.

« J’ai été victime d’un accident avec délit de fuite »

PAS DE MALUS - Comme pour un accident non responsable avec un conducteur identifié, si votre véhicule a été accidenté par un conducteur qui a pris la fuite, le sinistre n’engendrera pas de malus. Cependant l’ indemnisation en cas de délit de fuite ne sera pas la même que vous soyez assuré au tiers ou tous risques.

« J’ai causé un accident et je suis conducteur secondaire »

MALUS - Dans le cas d’un contrat d’assurance couvrant un conducteur principal et un conducteur secondaire, le malus tout comme le bonus nouvellement acquis affectera les deux conducteurs. Autrement dit, si en tant que conducteur secondaire vous causez un accident, vous et le conducteur principal serez malussé.

« Je suis à l’origine d’un sinistre alors que je suis en conduite accompagnée »

PAS DE MALUS - Si vous êtes en conduite accompagnée et responsable d’un accident, c’est le conducteur principal qui se verra attribuer un malus. De plus, ce dernier pourra se voir retirer des points en cas d’infractions de votre part.

« J’ai un bonus maximal depuis plus de 3 ans et j’ai eu mon premier accident responsable »

PAS DE MALUS - La loi récompense les bons conducteurs ayant un bonus 50 depuis plus de 3 ans. Ainsi, si vous responsable d’un accident pour la première fois, vous ne subirez pas de malus. Un privilège qui se renouvelle au bout de 3 ans sans sinistre responsable.
Pour en savoir plus sur les sinistres exclus du coefficient du bonus-malus, retrouvez l’article de notre partenaire Dispofi.

Publiez un avis



Je Compare les assurances

Faites confiance à nos partenaires

Nos partenaires