Trouvez la meilleure assurance auto
en moins de 2 minutes

Economisez jusqu’à 40 % sur votre assurance auto

Je compare les assurancesflèche bouton

Assurance scooter moto : les 5 commandements du deux-roues

Pour rouler en toute liberté en deux-roues, le jeune conducteur est soumis à un certain nombre d’obligations.

L’âge minimum requis et le permis adéquat tu auras

  • Conduire un scooter 50 cc : vous pouvez rouler avec un cyclomoteur de 50 cm3 dès l’âge de 14 ans si vous avez passé le permis AM (anciennement BSR).
  • Conduire un scooter 125 cc : pour circuler avec une moto légère de 125 cm3, vous devez être âgé de 16 ans minimum et détenir le permis A1, ou être titulaire du permis B depuis au moins 2 ans et avoir suivi une formation pratique de 7 heures.
  • Conduire une moto : à partir de 20 ans si vous êtes titulaire du permis A, vous pouvez rouler avec tous types de motocyclettes. Pour obtenir ce permis, il vous faut détenir le permis A2 et avoir 2 ans de pratique. Une formation complémentaire de 7 heures est nécessaire.

Souscrire une assurance scooter tu devras

Comme pour les voitures, les deux-roues ont l’obligation légale d’être assurés en responsabilité civile. Conduire sans assurance est un délit qui vous expose à une amende pouvant aller de 500 € à 3750 €. Vous risquez également une suspension, un retrait ou annulation du permis de conduire, ou encore l’immobilisation de votre deux-roues…
Pire en cas d’accident et à défaut d’assurance, vous devrez payer seul les dommages corporels et matériels de vos victimes ainsi que les vôtres. Des sommes qui peuvent atteindre le million d’euros en cas de blessures graves ! Vous avez donc l’obligation de souscrire au minimum une assurance au tiers. En cas d’accident responsable, elle permet d’indemniser le ou les tiers victime(s) ainsi que votre passager.

Les bonnes garanties tu choisiras

Attention, l’assurance au tiers ne couvre pas vos propres dommages qu’ils soient matériels et/ou corporels. Pour cela vous devez souscrire des garanties complémentaires :
  • La garantie conducteur : le risque d’accident et de blessures graves est beaucoup plus important en deux-roues. En 2017, 10 % des accidents corporels impliquaient au moins un cyclomoteur et 25 % une moto (bilan de la sécurité routière 2017 Onisr). Facultative, la garantie conducteur est pourtant indispensable, car c’est elle qui couvre vos dommages corporels (préjudices physiques, frais médicaux et hospitalisation, perte de gains professionnels…)
  • L’assurance tous risques : la formule tous risques prend en charge les réparations de votre scooter ou moto en cas d’accident responsable... Cette garantie est avantageuse si vous possédez une moto sportive à forte valeur ou un scooter neuf.
  • La protection contre le vol : en France, un deux-roues est volé environ toutes les 10 minutes. Il est donc vivement recommandé de souscrire une garantie vol afin d’éviter une perte financière qui peut s’avérer conséquente quand on est jeune conducteur. De plus, l’utilisation d’un antivol homologué reste incontournable.
  • L’assistance dépannage permet le rapatriement de votre scooter en cas d’accident ou de panne.

Avec un équipement homologué tu rouleras

En deux-roues, vous n’avez ni carrosserie, ni ceinture de sécurité, ni airbag pour vous protéger. Aussi il est indispensable de conduire avec un équipement adapté, car c’est votre seule protection en cas de chute ou d’accident. Les deux-roues motorisés représentent 43 % des victimes d’accidents graves ! Ne pas porter de gants homologués ou rouler sans casque constitue une infraction :
  • le non port de gants est passible d’une contravention pour le conducteur et/ou le passager allant de 45 € à 180 € et d’un retrait d’un point sur le permis de conduire du conducteur.
  • le non port d’un casque (ou non attaché) est punissable d’une contravention pouvant aller de 90 € à 375 €, et d’un retrait de 3 points sur le permis du conducteur.
Idéalement, l’équipement pour le conducteur, comme pour le passager, doit être composé d’un casque homologué, de gants résistants à l’abrasion, d’un blouson, d’un pantalon et de chaussures montantes.

Ton scooter tu ne débrideras pas

Rouler avec un cyclomoteur débridé est interdit et sanctionné par la loi. De plus, l’assureur peut refuser de vous couvrir ou peut légalement résilier votre assurance pour aggravation du risque. Le risque pris en charge initialement par votre assureur n’est en effet plus le même.

A lire aussi :


bouton comparateur assurances auto

Publiez un avis



bouton comparaison

Faites confiance à nos partenaires

logo amaguiz
logo euro-assurance
logo assureo
logo assur-people
logo tea cerede
logo sos malus
logo comme assure
logo l'olivier assurance
logo bonus 50
logo assur bon plan
logo activ assurances
logo assu 2000